En utilisant ce site Web, vous vous conformez à notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité et utilisation de cookies, où vous pouvez les désactiver.

OK
fr
pt en it es de
Menu
Whatsapp

À quel âge puis-je me faire transplantation capillaire ?

17 septembre 2021

Alopécie

Transplantation capillaire : le meilleur âge | Clínica de Freitas

Quel est le meilleur âge pour se faire greffer des cheveux ? Depuis que l'on connaît la nature et la cause de la calvitie, la chirurgie de transplantation capillaire est devenue la solution la plus efficace pour ceux qui ont complètement perdu leurs cheveux sur une ou plusieurs zones de la tête. 

Des hommes et des femmes de différents âges et de différentes régions du monde s'intéressent à la transplantation capillaire FUE, une pratique qui offre des solutions très naturelles. Cependant, pour différentes raisons que nous allons évaluer dans cet article, tout le monde ne se prête pas à cette procédure.

L'âge est un facteur important pour déterminer la viabilité d'une greffe de cheveux, mais ce n'est pas le seul facteur déterminant pour décider d'aller de l'avant avec cette procédure. C'est pourquoi un bilan capillaire personnalisé est essentiel avant une opération de greffe de cheveux.

Quels sont les facteurs observés lors d'une consultation capillaire ?

Avant de décider si un patient peut bénéficier d'une greffe de cheveux, le médecin procède à une évaluation du cas, qui peut être effectuée en personne ou en ligne. Grâce à cette évaluation, le professionnel pourra s'assurer que toutes les conditions nécessaires à la réussite de la greffe de cheveux sont réunies.

Parmi les exigences nécessaires pour mener à bien une opération de transplantation capillaire, on trouve les suivantes :

- Tout d'abord, et c'est une condition essentielle, l'alopécie du patient doit être stabilisée. Cela peut se produire de deux manières, par le biais d'un traitement pharmacologique (indiqué par un médecin), ou de manière naturelle, en raison de l'âge avancé du patient.

Zone donneuse: il s'agit de la partie de la tête qui fournit les unités folliculaires qui seront transplantées. Tout patient qui a l'intention de subir une transplantation capillaire doit disposer d'une zone donneuse suffisamment dense pour que les follicules nécessaires puissent être extraits sans affecter l'apparence du patient.

État de la peau : la peau du cuir chevelu sera évaluée pour vérifier qu'elle est en bonne santé, apte à recevoir le traumatisme généré par la chirurgie de greffe de cheveux.

L'état de santé général du patient : Le médecin évalue l'état de santé du patient au moyen des analyses qu'il juge appropriées. Il s'assurera ainsi que le patient est en état de subir une greffe de cheveux. D'autre part, il sera en mesure d'identifier s'il est nécessaire de prendre une mesure spécifique pour le cas.

Type, couleur et calibre du poil : Cet aspect est d'une grande importance pour les résultats finaux. En fonction du type de cheveux du patient, il faudra plus ou moins d'unités folliculaires pour obtenir la densité souhaitée.      

Taille de la zone receveuse : La zone receveuse est la partie chauve de la tête, qui doit être restaurée. Le médecin doit évaluer les dimensions de la zone receveuse pour estimer le nombre d'unités folliculaires à extraire.

Si le patient remplit les conditions nécessaires pour l'opération de greffe de cheveux, l'étape suivante sera la conception de l'implantation. En fonction des souhaits du patient, des caractéristiques du visage et des unités folliculaires disponibles, le médecin proposera un premier modèle pour que le patient puisse visualiser les résultats attendus.

Pourquoi les cheveux tombent-ils ?

L'être humain possède entre 90 000 et 150 000 cheveux au total, et ce nombre peut varier selon les individus. Normalement, les cheveux sont constamment renouvelés dans un cycle qui va de la naissance à la chute en passant par la croissance et le repos. Chaque cheveu qui tombe est remplacé par un nouveau qui pousse à partir du même follicule qui reste sous la peau.

La calvitie est due au fait que les cheveux qui tombent ne sont pas renouvelés aussi souvent que nécessaire. En général, ce phénomène est causé par l'alopécie androgénétique, un processus par lequel les follicules se miniaturisent progressivement jusqu'à disparaître.

En l'état actuel des connaissances, l'alopécie est une affection progressive pour laquelle il n'existe pas de remède définitif. Il est toutefois possible de la stabiliser et de prévenir sa progression grâce à des traitements médicaux qui doivent être indiqués par un professionnel.

Une fois l'alopécie stabilisée, sa progression sera arrêtée mais aucun cheveu ne poussera dans les zones devenues chauves. Dans ces cas, la solution réside dans la transplantation capillari FUE. Cette technique consiste à extraire des follicules sains d'une zone donneuse et à les replanter dans les zones à repeupler.

Y a-t-il un âge minimum pour la transplantation de cheveux ?

L'alopécie androgénétique est une affection progressive, d'origine hormonale, qui n'a pas d'âge fixe d'apparition. Ainsi, on peut observer des jeunes avec une calvitie avancée et des adultes de plus de 60 ans avec une densité capillaire très préservée.

En cas de calvitie, la transplantation de cheveux est actuellement la meilleure solution. Il s'agit d'une méthode peu invasive et totalement sûre puisque les propres cheveux du patient sont utilisés pour couvrir les zones alopéciées. En outre, la technique FUE ne génère aucune cicatrice visible, ce qui permet au patient de porter la coupe de cheveux de son choix après la chirurgie capillaire.

Dans ce contexte, les demandes de renseignements émanant de personnes de plus en plus jeunes intéressées par une greffe de cheveux sont nombreuses. Et c'est à ce moment-là que se pose la question de l'âge minimum pour une greffe de cheveux.

Techniquement, il n'y a pas d'âge minimum pour la transplantation de cheveux et la décision doit être prise au cas par cas. Cependant, comme mentionné ci-dessus, il est très important que le patient présente certaines caractéristiques. La principale : l'alopécie doit être stabilisée.

Âge idéal pour subir une greffe de cheveux

Comme nous l'avons mentionné dans la section précédente, chaque patient a ses propres caractéristiques qui déterminent s'il est apte ou non à subir une greffe de cheveux. Par conséquent, il y a des personnes qui souhaitent subir une greffe de cheveux à un très jeune âge, en raison de leur état avancé d'alopécie. En revanche, certaines personnes ne le considéreront jamais comme une nécessité, grâce à la préservation de leurs cheveux tout au long de leur vie.

Idéalement, la première opération de greffe de cheveux devrait être effectuée à partir de l'âge de 24 ans. Nous fixons cet âge idéal minimum pour que les résultats soient durables et que, dans la mesure du possible, le patient ne doive pas subir une nouvelle opération.

Si la transplantation capillaire est effectuée à un très jeune âge, alors que l'alopécie n'a pas progressé et n'est pas stabilisée, il est possible que le patient continue à perdre des cheveux avec le temps. Cela conduirait inévitablement à la nécessité d'une deuxième greffe de cheveux.  

D'autre part, il est possible qu'une personne trop jeune ait des attentes irréalistes quant aux résultats et désire une image qui, avec le temps, ne serait pas naturelle pour son visage et son âge. A ce stade, nous soulignons l'importance du conseil médical, afin de trouver un équilibre entre une vision professionnelle et les souhaits du patient.

Première consultation pour une greffe de cheveux

Afin d'offrir à tous nos patients une vision professionnelle et objective, à la Clínica de Freitas, la consultation d'évaluation initiale est entièrement gratuite. Au cours de cette étape préliminaire, le patient pourra non seulement se renseigner sur la santé de ses cheveux, mais aussi dissiper ses doutes sur la chirurgie des greffes de cheveux.

Si le patient est apte, les examens complémentaires nécessaires seront effectués et la transplantation capillaire sera envisagée. En outre, si un traitement médical est nécessaire avant l'intervention, le patient recevra les indications et les prescriptions correspondantes.

La restauration des cheveux est un processus qui nécessite une grande expérience et une formation spécialisée. Pour prendre cette décision importante, ne faites confiance qu'à des mains expertes et recevez les conseils professionnels dont vous avez besoin.