En utilisant ce site Web, vous vous conformez à notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité et utilisation de cookies, où vous pouvez les désactiver.

OK
fr
pt en it es de
Menu
Whatsapp

Mon rendez-vous médical

Le rendez-vous médical est un des points les plus importants avant de réaliser un traitement médical capillaire ou chirurgical.

N’allez pas à des rendez-vous commerciaux, car on vous dira toujours que vous êtes un bon candidat.

Le rendez-vous médical vous permettra de savoir si vous êtes effectivement un bon candidat pour la greffe capillaire.

Le médecin évaluera le type et le degré de calvitie et diagnostiquera l’alopécie que vous présentez.

Il vous montrera des cas de patients ayant une calvitie similaire.

Pour cela, chaque patient aura un rendez-vous individuel où son degré de calvitie sera évalué au moyen de méthodes d’étude suivantes:

  • Antécédents médicaux
  • Degré de la calvitie
  • Contours du visage
  • Attentes du patient
  • Capillaroscopie (permet d’observer la densité folliculaire, le follicule pileux, le cuir chevelu, la couleur, le diamètre et la longueur des cheveux).

Après chaque rendez-vous, le patient aura une perception réaliste de la greffe capillaire et de son résultat futur. Le but de la greffe capillaire est de remplir les zones alopéciques où les cheveux sont tombés. Ces zones ne répondront pas à des traitements pharmacologiques, car ce sont des zones glabres (ou chauves) et, dans ce cas, la greffe capillaire est l’option parfaite si le médecin le confirme.

Avant de réaliser une greffe capillaire, il est important de connaître certains facteurs essentiels:

1e - TYPE ET POSSIBLES CAUSES DE L’ALOPÉCIE

Le médecin diagnostiquera le type et les causes possibles de l’alopécie du patient.

2e - SEXE

L’alopécie peut être masculine ou féminine.Chez les hommes, l’alopécie est plus localisée et importante, avec de la miniaturisation folliculaire. Chez les femmes, l’alopécie est plus diffuse sur toute la tête.

3e - ÂGE

Plus le patient est jeune, moins l'alopécie est stable.
Pour une meilleure distribution des cheveux, il est préférable d’avoir un patient ayant une alopécie stable.

4e - DEGRÉ D’ALOPÉCIE

Le stade de l’alopécie est, probablement, le critère le plus important pour la sélection des patients.
Les patients ayant des alopécies plus vastes doivent savoir qu’ils auront peut-être besoin de plusieurs d’interventions pour résoudre le problème.

5e - ATTENTES DU PATIENT

Le rendez-vous est très important pour avoir des attentes réalistes. L’attente la moins réaliste est celle liée à la densité. Les patients ayant des cheveux fins ne pourront s’attendre à une augmentation de densité particulièrement importante.

6e - ÉVOLUTION DE L’ALOPÉCIE

Le patient doit savoir qu’il sera probablement nécessaire d’effectuer d’autres greffes en raison de la nature progressive de l’alopécie. Pour cela, le médecin qui diagnostique l’alopécie doit tenter de stabiliser la progression de l’alopécie.

7e - ZONE DONNEUSE vs RÉCEPTRICE

La zone donneuse d’où les unités folliculaires sont extraites est la zone temporale et occipitale.
Il est préférable pour le patient d’avoir une zone donneuse vaste et une zone réceptrice peu étendue. Pour cela, l’alopécie doit être contrôlée avec de la médication pour permettre grâce à la greffe une réparation de la zone alopécique complète.
Les alopécies les plus avancées pourront être restaurées avec une densité moyenne, après parfois 2 interventions.
La stabilité de l’alopécie nous permet d’obtenir une densité plus importante dans la zone touchée, car nous n’attendons pas une progression significative de l’alopécie.

8e - DENSITÉ DE LA ZONE DONNEUSE

La densité capillaire correspond au nombre d’unités folliculaires existantes par centimètre carré. Plus la densité de la zone donneuse est importante, plus le nombre d’unités folliculaires qui peuvent être greffées l’est aussi. Des patients ayant une densité inférieure à 60 unités folliculaires par cm2 sont de mauvais candidats à la greffe.

9e - MOYENNE D’EXTRACTION DES UNITÉS FOLLICULAIRES À ÊTRE IMPLANTÉES

Nous savons que les unités folliculaires peuvent avoir entre 1, 2, 3 cheveux ou même plus. Notre but au moment de l’extraction est d’obtenir entre 2 et 2,5 cheveux par unité folliculaire. Quand le patient n’a pas les unités folliculaires souhaitées et que la moyenne est inférieure à 2 cheveux par unité, la couverture s’en ressent.

10e - LE CHEVEU

Selon la type
Chez les Asiatiques, les unités folliculaires de 1 cheveu sont prédominantes. Ils ont des cheveux épais, lisses et ils ont, d’habitude, une densité plus faible par rapport aux Caucasiens.
Chez les Caucasiens, les unités folliculaires de 2 et 3 cheveux sont prédominantes et ils ont une densité importante.
Les personnes ayant une ascendance africaine ont souvent les cheveux bouclés, une densité plus faible et des unités folliculaires de 1 et 2 cheveux. Leurs cheveux sont beaucoup plus fins que ceux des individus caucasiens (ce que de nombreuses personnes ignorent). 

Texture
L’épaisseur des cheveux est un facteur essentiel pour réaliser une greffe capillaire. Un cheveu de moins de 40 micromètres de diamètre est un cheveu fin qui ne nous donnera pas une bonne couverture.
Les cheveux de 50 à 60 micromètres de diamètre sont considérés d’une épaisseur normale. Ceux qui possèdent des cheveux de plus de 70 micromètres de diamètre ont des cheveux épais.

Structure des cheveux
Il s’agit du type de cheveux de l’individu : lisse ou bouclé.
Les cheveux bouclés ont besoin de plus d’unités folliculaires pour une couverture plus grande.
Les cheveux lisses ont un plus grand volume.

Couleur du cheveu
Cheveu noir : un plus grand effet visuel quand la couleur des cheveux contraste avec la couleur de la peau du cuir chevelu en donnant un aspect de couverture plus grande.
Cheveu blanc ou blond : ils ont aussi un bon effet visuel.