En utilisant ce site Web, vous vous conformez à notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité et utilisation de cookies, où vous pouvez les désactiver.

OK
fr
pt en it es de
Menu
Whatsapp

Nom commercial (Propecia 1 mg)

Approuvé par la FDA (Food and Drug Administration).

Initialement, ce médicament a été (et il est encore) utilisé pour le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) ayant une concentration de 5 mg sous le nom de Proscar. Pendant le traitement, il a été observé qu’un des effets secondaires entre autres, était l’augmentation du nombre de cheveux et le ralentissement de la chute des cheveux. Il a été constaté qu’avec une concentration de 1 mg, il avait les mêmes effets bénéfiques.

On sait que l’alopécie androgénique est un processus de miniaturisation et d’affaiblissement progressif des cheveux, causé par la sensibilité à l’action de l’hormone DHT (dihydrotestostérone) sur le follicule pileux. La DHT est un sous-produit de la testostérone, qui est présent chez tous les être humains. Pour avoir de la DHT dans le corps, la testostérone doit être convertie par une réaction chimique et cette transformation requiert l’aide de l’enzyme 5-alpha réductase de type II.

L’utilisation de la finastéride dans le traitement de la calvitie androgénique est justifiée par l’action de ce médicament qui inhibe de manière sélective l’enzyme 5-alpha réductase de type II et diminue, ainsi, la quantité de DHT présente dans le corps. Grâce à cela, il est possible, en théorie, d’arrêter le processus de perte des cheveux et la miniaturisation. L’inhibition de l’enzyme n’est pas efficace dans 100 % des cas, mais il est possible de stabiliser la calvitie dans la plupart des cas.

Selon une étude, il a été constaté que ce médicament est efficace sur environ 83 % des patients, en ralentissant le processus progressif de la calvitie.

 

Effets secondaires

Certains effets secondaires du médicament peuvent apparaître lors de son utilisation. A l’arrêt du traitement, après 6 mois, les cheveux retomberont. Les effets secondaires s’ils se produisent disparaîtront à la fin du traitement.

Les effets secondaires sont souvent liés à la libido sexuelle, avec une diminution du désir sexuel, de la concentration en spermatozoïdes ou du volume de sperme durant l’éjaculation. Ces effets se sont produits chez un faible pourcentage d’hommes et l’on soupçonne qu’il y ait une grande part d’émotionnel dans l’apparition de ces effets secondaires.

1,8 % des hommes ayant pris de la finastéride se sont plaints d’une diminution de la libido, tandis que 1,3 % ayant pris le placebo se sont plaints des mêmes effets. De toute façon, la diminution de la libido est atténuée par la poursuite du traitement et elle disparaît complètement à son arrêt.

Généralement, le patient commence à sentir les effets bénéfiques sur ses cheveux après 4 à 6 mois de traitement. Au début, une perte des cheveux peut se produire, ensuite, il y a une augmentation de la densité capillaire. Après environ un an de traitement continu et quotidien, le patient atteint la densité capillaire maximale et après, il entrera dans une phase de conservation des résultats.

Le rendez-vous médical est très important avant de commencer le traitement de finastéride. Seul un médecin, par un examen clinique détaillé et, parfois à l’aide d’analyses, peut évaluer votre cas et déterminer si la finastéride est une option pour vous.

La finastéride agit sur la source du problème, car elle inhibe la production de l’enzyme 5-alpha réductase de type II en empêchant qu’une partie de testostérone se transforme en dihydrotestostérone. Il est nécessaire de poursuivre le traitement environ six mois de avant de commencer à observer des résultats.