En utilisant ce site Web, vous vous conformez à notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité et utilisation de cookies, où vous pouvez les désactiver.

OK
fr
pt en it es de
Menu
Whatsapp

Effluvium télogène aigu

C’est l’alopécie plus fréquente après l’alopécie androgénique. Chute diffuse, réversible et plus brusque que dans l’alopécie androgénique, elle est observée de 2 à 5 mois après la cause centrale ayant agi sur la phase télogénique du follicule.

C’est une raison fréquente de chute de cheveux, spécialement chez les femmes. Elle consiste en une chute brusque d’un nombre élevé de cheveux, ce qui peut alarmer le patient, qui voit une grande quantité de cheveux sur la brosse, dans le filtre de la douche ou sur l’oreiller. Cela se produit parce que beaucoup de follicules entrent dans la phase de vieillissement du cheveu, la phase télogène, ayant une durée de 2 à 5 mois jusqu’au début de la chute. Les cheveux deviennent donc plus fragiles et tombent plus facilement. Le patient sent que le cheveu est plus fragile et se détache plus facilement, mais il n’observe pas une perte de densité au niveau de son cuir chevelu.

Des stimuli peuvent produire de la télogène

  • Stress physique (maladie, intervention chirurgicale, la grossesse, etc.).
  • Médicaments et hormones (contraceptifs hormonaux, médicaments anticoagulants, etc.).
  • Infections aiguës et forte fièvre.
  • Hémorragies.
  • Stress émotionnel (deuil, problèmes sentimentaux).
  • Rayonnements ultraviolets.
  • Régimes hypocaloriques excessifs.
  • Stress lié à l’étude ou travail.

Ces causes font qu’un nombre élevé de cheveux entre dans la phase télogène et au bout de certains mois ceux-ci commencent à se détacher. Quand elle s’est produite, la télogène cause une anxiété très importante chez les patients, car ils peuvent perdre chaque jour plus de 100 cheveux, ce qui produit un cercle vicieux induisant plus de stress et une plus grande chute de cheveux.

Il est très important de savoir que ce type d’alopécie est totalement réversible. Tout cheveu qui tombe est remplacé par un nouveau, donc, le nombre total de cheveux est stable. Cela signifie que le patient ne va pas perdre tous ses cheveux, comme plusieurs le craignent ; la télogène peut être considérée comme une « accélération » du cycle normal de chute et naissance du cheveu.

En ce qui concerne le traitement, il est essentiel d’identifier la cause qui peut provoquer la télogène et agir en conséquence. Dans de nombreux cas, la seule cause est le stress du travail et, dans ces cas, il n’y a pas de traitement plus efficace qu’attendre, car la durée de la télogène est limitée à quelques mois.

Télogène aiguë

Information complémentaire

  • Grand nombre de cheveux sur le peigne, la brosse, l’oreiller, etc.
  • La chute commence peu après l'élément causal, maximum trois mois après.
  • Chute globale après un stimulus, sans sélection de zones.
  • Sans relation avec la constitution séborrhéique.
  • Les tests en laboratoire pour les substances toxiques, agammaglobulinémie, endocrinopathie, etc.
  • L’arrachement et le trichogramme relevant un pourcentage élevé de cheveux en phase anagène ou télogène.
  • Cela dure jusqu’à ce que la cause soit corrigée.
  • Évolution aiguë et pronostic bon.

Diagnostic:

Le diagnostic se réalise à l’issue des conclusions cliniques, ainsi que l’anamnèse. Plusieurs fois, le diagnostic est orienté par le patient lui-même. Parfois, une étude analytique est recommandée pour identifier les éventuels déficits nutritionnels ou maladies associées et non diagnostiquées auparavant.