En utilisant ce site Web, vous vous conformez à notre politique d'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique de confidentialité et utilisation de cookies, où vous pouvez les désactiver.

OK
fr
pt en it es de
Menu
Whatsapp

Unités folliculaires

Les cheveux sont regroupés par unités folliculaires.
Nous avons environ 90000-150000 cheveux dans le cuir chevelu. Ce nombre dépend de la personne et la densité dont chaque personne dispose.

  • Blonds: 150000
  • Bruns: 115000
  • Noirs: 100000-109000
  • Roux: 90000

Les humains ont environ 120-260 cheveux par cm², (environ 60-120 follicules par cm ² ²) ce qui donne au total 90 000-150 000 pour toute la tête.

 

Est-ce la même chose 2 400 unités folliculaires et 2 400 cheveux?

Non. Car chaque unité folliculaire peut avoir 3 ou 4 cheveux par exemple.
Pour nous, 2400 unités folliculaires correspondraient à environ 4800-6000 cheveux. Cela dépend surtout de la quantité d’unités folliculaires de 3 et 4 cheveux de la zone donneuse du patient.
Dans le cas de 4 800 cheveux, il s’agirait d’un patient disposant d’une basse densité folliculaire. Cependant, celui qui disposerait de 6 000 cheveux, serait d’un patient doté d’une bonne densité folliculaire.

Un patient avec 60 follicules/cm 2 disposerait d’environ 120-140 cheveux / cm2.
Un autre patient avec 90 follicules/cm 2 disposerait lui d’environ 180-200 cheveux / cm2.

Donc, nous pouvons voir des personnes ayant beaucoup de volume de cheveux (densité élevée) et d’autres ayant des cheveux moins volumineux (densité plus basse).

Une unité folliculaire est composée par:

  • 1, 2, 3 ou 4 cheveux de la même unité
  • 1 muscle horripilateur
  • Environ 9 glandes sébacées
  • 1 plexus vasculaire périfolliculaire
  • 1 rede Peri folicular neural
  • 1 réseau neural périfolliculaire
  • Le périfollicule (une bande circonférentielle de collagène avec adventice qui définit l’unité)
Unité folliculaire

Unités folliculaires de cheveux lisses

Unités folliculaires de cheveux bouclés

Croissance des Cheveux

Les cheveux ne poussent pas de manière indéfinie, mais ils ont une croissance cyclique, ce que l’on appelle le cycle pileux.
Chaque follicule possède son propre cycle, indépendamment des autres.

  • Phase anagène. Dans cette phase, le cheveu est collé à la papille, il naît et pousse. Il vit entre 4 et 6 ans, mais normalement, on prend une valeur moyenne de trois ans. La forme du follicule de cette phase est semblable à celle d’un oignon, plus large par la base que par la tige. Le cheveu pousse sans s’arrêter, car les cellules de la matrice du follicule se divisent par mitose constamment.
  • Phase catagène. C’est une phase de transition. Elle prend environ 3 semaines, pendant lesquelles, la croissance s’arrête et le cheveu se sépare la papille, en cessant l’activité des cellules de la racine, y compris les mélanocytes. Le follicule prend un aspect cylindrique..
  • Phase télogène. C’est une phase de repos et de chute du cheveu. Elle prend environ 3 mois. La racine du cheveu prend l’aspect d’une allumette et il reste inséré dans le follicule.
Croissance selon le type de cheveux Durée de la phase anagène
Cheveu 3-5 ans (1095-1825 jours)
Barbe 1 an (365 jours)
Pilosité corporelle 13-15 semaines (91-105 jours)
Sourcils 1 mois (30 jours)
Moustache 4-14 semaines (28-98 jours)

Tous les 2 jours et 9 heures ½, le cheveu pousse, au moins, un millimètre.
Chez l’homme, la croissance est d’environ 1 cm par mois.
Chez la femme, la croissance est d’environ 1-1,5 cm par mois.

 

Curiosités des cheveux

  • Le mammifère qui possède plus de follicules pileux au cm2 est la loutre, celui-ci possède 100 000 cheveux/cm2.
  • Pour les hommes et les femmes, les cheveux maintiennent la fonction fondamentale d’orner le visage. Ils constituent la carte de visite de chaque personne.
  • Grâce à différentes coiffures, les cheveux nous permettent de modifier notre aspect extérieur.
  • Une coupe ou coiffure inadéquate peut devenir une tragédie (actuellement, certains pays ont des lois pour que le client puisse dénoncer le coiffeur par négligence et incapacité professionnelle).
  • Grâce à une coiffure, une personne commune peut affirmer ses propres racines, son sexe, afficher sa croyance religieuse, provoquer, se faire des amis, faire parler d’elle, s’opposer à des convictions sociales, trouver ou perdre un emploi.
  • Tout au long de l’histoire des civilisations, les cheveux ont représenté un élément fondamental de la personnalité humaine, un symbole de beauté, fascination, séduction, parfois de pouvoir et force. Actuellement, les cheveux conservent une profonde valeur symbolique.